Imprimer
PDF

Antennes relais,est ce un danger

Y-a-t-il un danger à implanter des antennes relais à proximité des crèches, écoles primaires et autres établissements sensibles ? La première chose à savoir est qu’il existe une différence entre un pylône et une antenne. En effet le pylône représente le mât supportant les différents types d’antennes et permettant de les élever à une certaine hauteur. Les antennes en forme de « tambour » représentent des antennes à Faisceaux Hertziens donc très directive. Elles ne sont par conséquent d’aucun danger pour le milieu environnant car elles exigent d’être en visibilité avec les antennes réceptrices et n’émettent que dans la ligne de visibilité. Les antennes en forme d’ « ampoule néon » sont celles qui permettent de diffuser les informations vers les usagers et donc celles qui se rapportent aux craintes des populations. Pour ces antennes l'essentiel du rayonnement est concentré dans un angle généralement compris entre 6 et 10°. Dans le plan horizontal, comme illustré dans le schéma ci-dessous.

antenne1

Coupe verticale du faisceau d'une antenne

Pour une antenne située à une hauteur donnée sur un pylône, l’approche théorique confirmée par les mesure terrain montrent qu’au pied du pylône le champ est insignifiant et tant à augmenter à mesure que l’on s’éloigne de celui-ci jusqu’à une certaine distance. Les valeurs de champ les plus élevées sont obtenues à une distance comprise entre 200 mètres et 400 mètres selon les caractéristiques techniques de l’antenne utilisées.

antenne2

Antennes situées nettement au dessus des habitations

Le cas des antennes installées sur le toit des bâtiments est similaire au cas précédant et ne devrait, normalement, présenter aucun risque pour ses occupants, du fait que les antennes concentrent leur rayonnement dans la direction horizontale et aussi grâce à la protection apportée par le toit et les murs.
Par contre, il convient de veiller à ce qu'il n'y ait pas, face aux antennes, de bâtiments trop proches. Dès lors les craintes soulevées par l'implantation d'antennes sur les toits d'hôpitaux ou d'écoles sont généralement non fondées, car les mesures prouvent qu'il est de loin préférable d'installer les antennes sur le toit du bâtiment que l'on veut protéger, plutôt que sur un autre toit qui serait situé à 200 ou 300 m.

antenne4

Bâtiment situé dans le faisceau


Mise à jour le Mercredi, 22 Août 2012 10:53

Articles similaires