Imprimer
PDF

FAQ sur le « free roaming »

Ce qu'il faut savoir sur le « Free Roaming » dans les pays signataires du protocole d'accord d'Abidjan.

1. Qu’est-ce que le service roaming ou itinérance internationale ?

Le roaming ou itinérance internationale est un service qui permet à un abonné de pouvoir continuer à utiliser son numéro de téléphone mobile de son pays d’origine (sa carte SIM) et les services de téléphonie, de messagerie court (SMS/MMS) et de données pendant un séjour à l'étranger. Ce service a un prix généralement plus élevé que celui des communications effectuées dans le pays d’origine.

 

2. Qu’est-ce que le « free roaming » ?

Le « free roaming » est un service d’itinérance réglementé qui se caractérise par la suppression de toute surtaxe et surcharge sur les services VOIX et SMS de tout abonné en déplacement dans les pays signataires du protocole d’accord d’Abidjan. En pratique, il consiste pour un abonné en itinérance dans l’un des pays concernés, de bénéficier de communications moins chères, en utilisant sa carte puce de son opérateur d’origine.

 

3. Quels sont les pays signataires du protocole d’accord d’Abidjan ?

La Côte d’Ivoire, la Guinée, le Sénégal, le Mali, le Burkina Faso, le Togo et le Bénin ont signé le protocole d’accord d’Abidjan, pour la mise en œuvre du « free roaming » entre leurs pays respectifs.

 

4. Est-ce que le « free roaming » est effectif entre tous les pays signataires de l’accord d’Abidjan ?

Le « free roaming » est effectif entre la Côte d’Ivoire et la Guinée, le Sénégal, le Mali, le Togo, le Burkina Faso et le Bénin.

 

5. D’autres pays peuvent-ils adhérer au protocole d’Abidjan ?

Oui, s’ils en font la demande et respectent les conditions du protocole d’accord. Le Bénin vient d’adhérer au protocole en décembre 2017 et les utilisateurs béninois devront bénéficier des tarifs « free roaming » dans l’ensemble des pays signataires.

 

6. Qui peut bénéficier du « free roaming » ?

Avec sa carte SIM locale, tout abonné en itinérance (déplacement) ressortissant d’un des pays signataires du protocole d’Abidjan peut bénéficier du « free roaming » dans les pays de l’Afrique de l’Ouest où le « free roaming » est effectif.

 

7. Quels sont les services concernés par le « free roaming » ?

Les services VOIX et SMS.

 

8. Comment fonctionne le « free roaming » ?

- Réception d’appel : L’abonné en situation de roaming (en déplacement) dans un des pays où le « free roaming » est effectif, bénéficie de 300 minutes gratuites pour la réception d’appels, valables pendant 30 jours calendaires ;
- Emission d’appel et SMS : L’abonné en situation de roaming dans un des pays où le « free roaming » est effectif, bénéficie au même titre que les utilisateurs de ce pays, du tarif local le plus élevé.

 

9. Pendant combien de temps l’abonné bénéficie-t-il des services du « free roaming » ?

a. Réception d’appel à l’épuisement des 300 premières minutes de réception d’appel, l’abonné est facturé au tarif catalogue de son opérateur d’origine ;

b. Emission d’appel et SMS : l’abonné en déplacement dans l’un des pays signataires du protocole « free roaming », bénéficie du tarif local du pays visité pendant 30 jours calendaires.

  •  Réception d’appel : A l’épuisement des 300 premières minutes de réception d’appel, l’abonné en itinérance dans l’un des pays signataires du protocole d’Abidjan est facturé au tarif catalogue de son opérateur d’origine ; L’abonné devra alors retourner dans son pays d’origine à nouveau avant de bénéficier à nouveau de la gratuité de la réception d’appels en « free roaming ».
  •  Emission d’appel et SMS : L’abonné en itinérance dans l’un des pays signataires du protocole d’Abidjan, bénéficie du tarif local le plus élevé du pays visité au maximum pendant 30 jours calendaires. L’abonné devra alors retourner dans son pays d’origine avant de bénéficier à nouveau du « free roaming ».

 

10. Dans quels cas l’abonné ne bénéficie pas du « free roaming » ?

a. Réception d’appel : après avoir consommé les 300 premières minutes gratuites pour la réception d’appel ou après avoir dépassé les 30 jours calendaires en déplacement, la réception d’appel redevient payante suivant le prix catalogue affiché par l’opérateur d’origine.

b. Emission d’appel et SMS : après avoir dépassé les 30 jours calendaires en déplacement, les tarifs réduits (tarif local le plus élevé du pays visité) d’émission d’appels et SMS ne s’appliquent plus. Les tarifs qui s’appliquent alors sont les tarifs catalogue affichés par l’opérateur d’origine.

 

11. Quelles sont les conditions pour bénéficier à nouveau des services du « free roaming » ?

A l’épuisement des 30 jours calendaires suivi d’un retour dans le pays d’origine, l’abonné bénéficie à nouveau des avantages du « free roaming ».

 

12. Quels sont les recours du consommateur en cas de facturation non conforme au « free roaming » ?

L’abonné s’adresse en premier recours à son opérateur d’origine ; L’ARTCI pourra être saisie en second lieu si l’abonné n’a pu obtenir satisfaction.

 

13. Quels sont les tarifs dont bénéficient les utilisateurs en itinérance dans les pays concernés ? Tarifs applicables aux utilisateurs en déplacement dans les pays signataires du "free roaming" (en FCFA TTC)

 

Sénégal Guinée
Conakry
Togo Burkina
Faso
Mali Bénin Côte
d'Ivoire
Appel local
(vers pays visité)
119,4 47,0 130 130 150 130 123,6
Appel international
vers autres
pays zone
390 344,9 200 350 300  300 300
Émission SMS
vers pays visité
103 45,7 50 75 100 50 42
Emission SMS
vers autres
pays zone
103 45,7 90 75 100 90 103
Réception
d’appel
gratuit gratuit gratuit gratuit gratuit gratuit gratuit
Réception
SMS
gratuit  gratuit gratuit gratuit gratuit gratuit gratuit
Conditions
de reprise
du "free roaming"
 Après épuisement des 300 premières minutes ou à l’échéance des 30 jours suivi d’un retour dans le pays d’origine.    

 

end faq

Mise à jour le Mercredi, 14 Mars 2018 10:19

Articles similaires