Imprimer
PDF

Bon à savoir

Comment puis-je faire mesurer le niveau de champ à mon domicile ou dans mon quartier ?

Une requête doit être adressée à l’ARTCI qui, après analyse de la requête, effectuera si nécessaire une mesure sur site. L’individu qui souhaite effectuer une mesure dans son domicile peut également recourir aux services d’un cabinet accrédité par l’ARTCI car le respect du protocole de mesure fixé par l’agence garantit l'objectivité des résultats.

Existe-t-il un contrôle régulier permettant de s’assurer que les limites d’exposition sont respectées ?

L’ARTCI organise au moins une campagne de mesure par an après avoir par une phase de pré mesure identifié les zones ayant des niveaux de champ relativement élevés.

Comment peut-on avoir accès aux résultats des mesures effectués ?

Pour obtenir les résultats des mesures sur les niveaux d’exposition des populations, il faut en faire la demande auprès de l’ARTCI. Toutefois ces résultats sont publiés sur le site web de l’ARTCI. Le lien est le suivant :

Quels sont les conseils d’usage du téléphone mobile pour réduire l’exposition aux RNI ?

Le premier reflexe à avoir, c’est de se renseigner sur le DAS (Débit d’Absorption Spécifique) de son portable le plus souvent inscrit sur sa fiche technique. Le DAS d’un téléphone est le nombre de watts par kilogramme auquel il expose le cerveau ou le corps entier. Cet indice doit être inférieur aux limites fixées. Ces limites sont :

DAS corps entier < 0.08 W/kg

DAS local tête et tronc < 2 W/kg

DAS local membres < 4 W/kg

Un autre geste consiste à éviter de téléphoner en se déplaçant à pied et surtout en voiture. Idem dans des lieux très clos ou la réception est mauvaise obligeant le téléphone à fonctionner à pleine puissance.

Il faut aussi limiter ses conversations et éviter de passer trop de temps au téléphone pour ne pas causer un échauffement des tissus cérébraux et éloigner son téléphone de l’oreille quand il effectue une recherche moment où la puissance d’émission est la plus élevée.

Il faut également éviter de porter un appareil à la ceinture notamment pour les garçons, quand on sait que l’élévation d’un demi-degré de la température des testicules peut entraîner des problèmes de stérilité.

Il est recommander d’utiliser un kit oreillette ou un kit Bluetooth qui permettent de réduire l’exposition de l’usager d’un facteur allant de 10 à 100, selon une étude menée par SUPELEC (École Supérieure d'Électricité) une grande école d'ingénieurs au cœur des sciences de l'information, de l'énergie et des systèmes.

 

Mise à jour le Jeudi, 13 Juillet 2017 16:04

Articles similaires