Imprimer
PDF

Stations de base et champs électromagnétiques

bouton3 Quels sont les niveaux des champs électromagnétiques à proximité des stations de base?
En général, les niveaux des champs électromagnétiques produits par les stations de base des téléphones mobiles dans l'environnement et au sein de la population sont peu élevés et restent comparables aux niveaux naturels produits par d'autres transmissions radioélectriques, telles que la radiodiffusion télévisuelle et sonore. Les antennes de stations de base sont généralement placées au sommet de structures (pylônes, poteaux et bâtiments par exemple).

L'Organisation mondiale de la santé suit de près l'évolution de la recherche scientifique dans le domaine des champs électromagnétiques, notamment les études relatives au niveau des champs électromagnétiques produits autour des stations de base.
En ce qui concerne les niveaux des champs électromagnétiques autour des stations de base et présents dans l'environnement, l'OMS note ce qui suit:
"Même maintenant, les stations-relais de téléphonie mobile n'ajoutent pas grand chose à notre exposition générale car la puissance des signaux dans les lieux fréquentés par le public est en principe inférieure ou égale à celle des signaux émis par les stations lointaines de radio et de télévision."
"De nombreuses enquêtes montrent que l'exposition aux champs magnétiques présents dans l'environnement est extrêmement faible."
"Selon des enquêtes récentes, l'exposition aux RF des stations de base va de 0,002% à 2% des niveaux fixés par les directives internationales sur l'exposition, en fonction de divers facteurs comme la proximité de l'antenne et l'environnement immédiat."

Source: 

1) OMS – Niveaux d'exposition habituels au domicile et dans l'environnement
2) Aide-mémoire de l'OMS, mai 2006 – Stations de base et technologies sans fil

bouton3 Vivre près d'une station de base ou implanter des stations de base à proximité d'écoles et d'hôpitaux est-il sans risque?
Oui. Vivre à proximité d'une station de base de téléphones mobiles ne présente aucun danger, étant donné que ces stations fonctionnent à faible puissance, produisent des niveaux d'exposition aux champs électromagnétiques peu élevés et sont expressément conçues pour l'environnement dans lequel elles sont implantées.

L'OMS note ce qui suit:
"Compte tenu des très faibles niveaux d'exposition et des résultats des travaux de recherche obtenus à ce jour, il n'existe aucun élément scientifique probant confirmant d'éventuels effets nocifs des stations de base et des réseaux sans fil pour la santé."
"Les études menées à ce jour ne fournissent aucune indication suggérant une augmentation du risque de cancer ou de toute autre maladie, qui résulterait de l'exposition environnementale aux champs RF émis par les stations de base."

Source:
1) Aide-mémoire de l'OMS, mai 2006 – Stations de base et technologies sans fil
2) Questions/réponses en ligne – OMS, septembre 2013

Dans les zones urbaines et résidentielles très construites, les antennes de stations de base sont généralement placées au sommet des toits ou à une distance suffisante des bâtiments environnants. Les stations de base de faible puissance sont fréquemment placées à l'intérieur des appartements et des bâtiments, afin d'assurer une couverture mobile spécifique.

Les stations de base de plus grande puissance sont implantées dans les zones rurales pour assurer une couverture étendue et sont généralement installées sur des structures plus hautes ou sur des pylônes.

En général, l'exposition aux radiofréquences des stations de base va de 0,002% à 2% des niveaux fixés par les directives internationales sur l'exposition, en fonction de divers facteurs comme la proximité de l'antenne et l'environnement immédiat. Ces niveaux sont plus faibles ou comparables à ceux que l'on observe avec la transmission de la radio ou de la télévision.

Les stations de base sont conçues de façon à ce que l'exposition du public ne dépasse pas les limites recommandées par la Commission internationale pour la protection contre les rayonnements non ionisants (CIPRNI). Les mesures des champs électromagnétiques effectuées par les autorités de régulation de nombreux pays indiquent que les niveaux d'exposition dans les lieux publics sont généralement conformes aux lignes directrices fixées par la CIPRNI.

De fait, une augmentation du nombre de stations de base et l'implantation de ces stations à proximité des lieux où vivent les personnes qui utilisent des téléphones mobiles se traduit par une réduction des niveaux des champs électromagnétiques. Les téléphones mobiles n'ont en effet besoin d'émettre que sur une courte distance par rapport à la station de base la plus proche, et ce à faible puissance, et le réseau fonctionne par ailleurs de manière plus efficace, puisqu'il n'a besoin de communiquer qu'avec les utilisateurs se trouvant à proximité.
Pour réduire au minimum les champs électromagnétiques, il faut donc implanter les stations de base à proximité des utilisateurs.

Un grand nombre d'hôpitaux sont équipés de stations de base placées sur les toits et disposent de systèmes mobiles spécifiques en intérieur destinés à assurer une couverture optimale à l'intérieur des hôpitaux. Ce système à l'intérieur des bâtiments signifie que les téléphones mobiles à l'intérieur des hôpitaux fonctionnent également à la puissance la plus faible possible.


bouton3 Une augmentation du nombre de stations de base a t-elle pour effet de réduire les champs électromagnétiques?
Oui. En effet, une augmentation du nombre de stations de base et l'implantation de ces stations à proximité des lieux où vivent les utilisateurs de téléphones mobiles se traduit de fait par une réduction des niveaux des champs électromagnétiques. Les téléphones mobiles n'ont en effet besoin d'émettre que sur une courte distance par rapport à la station de base la plus proche, et ce à faible puissance, et le réseau fonctionne de manière plus efficace, puisqu'il n'a besoin de communiquer qu'avec les utilisateurs se trouvant à proximité.
Pour réduire au minimum les champs électromagnétiques, il faut donc implanter les stations de base à proximité des utilisateurs.


bouton3 L'implantation de stations de base dans des hôpitaux est-elle sans risque?
Oui. Un grand nombre d'hôpitaux sont équipés de stations de base situées sur les toits et disposent de systèmes mobiles spécifiques en intérieur destinés à assurer une couverture optimale à l'intérieur de l'hôpital. Ce système à l'intérieur de bâtiments signifie que les téléphones mobiles à l'intérieur d'hôpitaux fonctionnent également à la puissance la plus faible possible.


bouton3 Existe-t-il une zone à accès restreint en face des antennes de stations de base?
Oui. Il existe généralement une zone à accès restreint devant les antennes de stations de base, dans laquelle le niveau des champs radiofréquences sera supérieur aux limites d'exposition des personnes recommandées par la CIPRNI. Ces zones à accès restreint ne sont d'ordinaire pas accessibles au public, étant donné que les antennes de stations de base sont implantées à bonne distance des lieux publics.
Les opérateurs de réseaux mobiles doivent s'assurer que des zones à accès restreint sont prévues dans la conception des sites.

 

Mise à jour le Jeudi, 13 Juillet 2017 15:41

Articles similaires

Articles parus récement