Imprimer
PDF

Salon ‘’Origigi’’ 2015 : Tous pour la protection des droits de propriété intellectuelle

Destinée à faire la promotion de l’originalité et de la propriété intellectuelle, la 1ère édition du Salon Origigi a été officiellement ouverte le mardi 2 juin 2015 à Abidjan autour du thème "Gouvernance juridique de la propriété intellectuelle et efficacité de la protection". Organisé par la régie GAD, le Salon international de l’originalité et de la propriété intellectuelle vise à informer le grand public sur les risques de la contrefaçon. Origigi se veut également une plateforme d’échanges entre les acteurs concernés par la protection de la propriété intellectuelle. Ce Salon vise aussi à découvrir les outils d’aide pour distinguer l’original de la copie, à promouvoir la qualité des marques, des produits et services, à identifier les insuffisances du système de protection des droits de propriété intellectuelle, et à proposer des solutions en faveur d’une protection efficiente des droits de la propriété intellectuelle. Il était placé sous le thème central: « Gouvernance juridique de la propriété intellectuelle et efficacité de la protection ».

Ce sont plusieurs conférences et panels qui étaient au menu de ce salon, ainsi que des stands d’expositions. Etaient présents, entre autres, des stands de la DITT (police scientifique), de la librairie de France, de la RTI, des Classiques ivoiriens, de l’OIPI, de VMK-CI, de Canal + et de Fraternité Matin. L’ARTCI a animé un panel sur la cybersécurité et la propriété intellectuelle. Le conférencier Monsieur Vladimir Aman de la DSIT a décrit toutes les menaces, en termes de contrefaçon (Défacement de site, hacking etc.) dans notre cyberespace. Il a en outre mis en lumière, les moyens pour pouvoir différencier le faux du vrai en matière de TIC. (Télécharger la présentation pour plus de détail). Une grande réussite des organisateurs pour ce premier grand essai, vu la qualité des intervenants. Signalons que cet événement, a pris fin le 4 juin.

Ils ont dit:

reportage origigi1Alain Pascal Menann-Kouamé, Commissaire Général du salon ORIGIGI

Pourquoi un salon sur l’originalité?
Il apparaissait opportun de créer cette plate-forme de réflexions et d’échanges avec tous les acteurs et opérateurs, afin de promouvoir et valoriser les biens, services, marques et produits originaux.

Quels est la nature des préjudices subis par les entreprises du fait de la contrefaçon ?

Le fléau de la contrefaçon, de la contrebande, du piratage et autres formes de fraude porte d’énormes préjudices à l’Etat, aux sociétés industrielles et aux populations. Le manque à gagner se chiffrerait en milliards de francs Cfa chaque année, un lourd tribut sanitaire, est payé par les populations. Au sortir de ce salon, nous espérons une prise de conscience collective sur le phénomène de la contrefaçon et ses conséquences dans les habitudes de consommations, les conclusions des différentes communications feront l’objet d’une remise officielle aux autorités compétentes de Côte d’Ivoire.
Votre avis sur les actions entreprises par l’ARTCI ?
Concernant le régulateur l’ARTCI, nous restons émerveillé par le travail que vous faites qui est énorme mais malheureusement encore méconnu des populations, nous vous suggérons d’investir beaucoup dans la communication sur vos activités, car votre place est essentielle pour le développement du pays.

reportage origigi2Vladimir AMAN (Analyste sécurité SI, DSIT) : Protéger le cyberespace afin d’aller sûrement vers le développement

« Les attentes spécifiques placées dans la participation de l’ARTCI à ce salon sont fortes. Il s’agissait de montrer tout d’abord, les initiatives de l’ARTCI en termes de cyber sécurité, parce qu’il ya un vaste chantier initié par le régulateur conformément aux dispositions de la loi de 2012 relative aux Télécommunications/TIC. Pour nous ce salon a permis de présenter nos stratégies de sécurité et comme la stratégie est inclusive et participative, c’est in fine susciter l’engagement des acteurs, afin qu’ils participent à la mise en place de cet environnement pour que l’économie numérique puisse véritablement décoller et porter le développement de notre pays. »


arrow right2 Cybersécurité et propiété intellectuelle >> Voir la présentation 
Par Vladimir AMAN (Analyste sécurité SI, DSIT)

 

Mise à jour le Mardi, 09 Juin 2015 13:11

Articles similaires

Articles parus récement