ACTUALITES

Imprimer
PDF

Audit de la qualité de service des réseaux de téléphonie mobile en Côte d’Ivoire au titre de l’année 2017

Dans le cadre de l’exécution de sa mission de contrôle de la qualité de service fournie par les opérateurs de téléphonie mobile, l’Autorité de Régulation des Télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI) réalise périodiquement des campagnes d’audit national.
Au titre de l’année 2017, l’ARTCI a mandaté le cabinet TELECOMMUNICATIONS Et GRANDS TRAVAUX (T-GTX) pour la réalisation une campagne d’audit de la qualité de service des réseaux de téléphonie mobile en Côte d’Ivoire.
La campagne d’audit a porté sur l’audit de la qualité de service offerte par les trois (03) opérateurs de téléphonie mobile en activité en Côte d’Ivoire.

>>Télécharger le rapport (pdf, 10Mo) 

Imprimer
PDF

Mauvaise qualité des réseaux de téléphonie mobile : les éclairages de l’ARTCI

I- CONSTAT GENERAL DE LA DEGRADATION DE LA QUALITE DE SERVICE DES RESEAUX DE TELEPHONIE MOBILE

  • Niveau de qualité de service non satisfaisant des réseaux de téléphonie mobile résultant des différents audits et contrôles réalisés par l’ARTCI ;
  • Dégradation accentuée du niveau de qualité de service depuis quelques mois ;
  • Incidents récurrents déclarés par les opérateurs sur leurs réseaux ;
  • Nombreuses plaintes enregistrées par le régulateur notamment sur les réseaux sociaux, de consommateurs non satisfaits de la qualité des services offerts par les opérateurs de téléphonie mobile ;

II- INCIDENCES SUR LES POPULATIONS

  • Difficulté voire impossibilité de communiquer ou d’accéder aux services numériques;
  • Isolement de certaines localités avec des conséquences néfastes sur la prise en charge des situations d’urgence ;
  • Impact négatif sur les transactions financières et bancaires ;
  • Impact négatif sur les activités des entreprises ;


III- SUR INTERPELLATION DE L’ARTCI, VOICI LES RAISONS AVANCEES PAR LES OPERATEURS :

  • Travaux de mise à niveau en cours sur les équipements des opérateurs devenus obsolètes en raison de l’évolution technologique ;
  • Dégradation de la qualité due aux actes de vandalisme répétés sur les infrastructures de réseaux (coupures de fibre optique, vols de câbles et batteries, …) ;
  • Mauvaise qualité de l’énergie primaire (coupures d’électricité et fluctuations de tension) ;
  • Travaux de génie civil sur les routes qui endommagent parfois les infrastructures techniques ;
Imprimer
PDF

Décision 2018

arrow right2Décision N°2018-0440 du Conseil de Régulation de l'Autorité de Régulation des Télécommunications/TIC de Côte d'Ivoire en date du 20 septembre 2018 relative à la requête de Tediyra Group contre Moov Côte d'Ivoire >>en téléchragement (pdf, 1.76Mo)

arrow right2Décision N°2018-0439 en date 20 septembre 2018 de l'Autorité de Protection de la République de Côte d'Ivoire portant autorisation de transfert de données à caractères personnel par Mitsubishi Corporation, bureau de liaison d'Abidjan vers Mitsubishi Corporation siège Japon >>en téléchragement (pdf, 2.06Mo)

arrow right2Décision N°2018-0438 en date du 20 septembre 2018 de l'Autorité de Protection de la République de Côte d'Ivoire portant autorisation de transfert de données à caractère personnel par Mitsubishi Corporation, bureau de liaison d'Abidjan vers Mitsubishi Corporation Afrique du Sud >>en téléchragement (pdf, 2.08Mo)

arrow right2Décision N°2018-0437 en date du 20 septembre 2018 de l'Autorité de Protection de la République de Côte d'Ivoire portant autorisation de transfert de données à caractère personnel par Mitsubishi Corporation, bureau de liaison d'Abidjan vers Mitsubishi Corporation Grande Bretagne >>en téléchragement (pdf, 2.07Mo) 

Imprimer
PDF

Guide pratique de migration vers IPv6

Avec l'augmentation perpétuelle du nombre d’objets connectés à l’Internet depuis les dix dernières années, la ressource en adressage IPv4 s’épuise. Depuis les années 1990, l’IETF ((Internet Engineering Task Force) prépare son remplaçant, cela a abouti au standard IPV6. Ce standard d’adressage est basé sur 128 bits et non sur 32 bits comme l’IPv4. Grâce à son espace d’adressage quasi-illimité, IPV6 est à même de couvrir l’ensemble des besoins et usages futurs (internet des objets).

Imprimer
PDF

COMMUNIQUE

L’Autorité de Régulation des Télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI), informe l’ensemble de la population, de la mise en œuvre effective de la portabilité des numéros mobiles depuis le 03 septembre 2018 en Côte d’Ivoire.
La portabilité, permet à l’abonné de changer d’opérateur tout en conservant son numéro.

Les conditions d’éligibilité :
Un numéro de téléphone mobile est éligible à la portabilité si :
• Celui-ci est actif, c’est-à-dire a émis au moins un SMS ou appel voix, ou a reçu au moins un appel voix, ou s’est connecté au moins une fois au service Data durant les trois (03) derniers mois ;
• Sa première activation s’est faite depuis plus de soixante (60) jours calendaires ;
• L’utilisateur de ce numéro est identifié conformément à la réglementation en vigueur ;
• Celui-ci ne s’est pas fait porté lors des soixante (60) jours précédant la demande en cours.

Articles similaires